Lundi 24 avril 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Philosophie

Question de Thierry à Cyrano

Bonjour. Que pensez-vous de Gassendi ?
Thierry Imbert.



Monsieur Imbert, bonjour, demandez à Platon

Son avis sur Socrate, ce n'est pas à tâtons

Que l'on vous répondra. La chose est entendue

S'il y eut un humain pour qui j'aurais vendu

Mon âme et aux enfers bravé les incendies

C'est bien notre cher Pierre Gassend dit Gassendi!



Cet homme, que Descartes a baptisé « La Chair »,

N'est fait que pour me plaire, car voyez-vous mon cher,

Il me plait que l'on cherche plutôt que l'on assène

Des vérités finales pour séduire un mécène.

Gassendi et Descartes ont longtemps bataillé

Sur «l'arbre des sciences» et chacun le voyait

D'une façon que l'autre ne goûtait certes pas :

Descartes : tête en haut, Gassendi : tête en bas,

Selon que les savoirs dérivent d'un seul tronc

Ou que de moult idées une seule leçon.

Oui j'aime Gassendi, ce prélat libertin

Ce penseur qui déclare qu'on n'est jamais certain

D'aucune vérité, que le dogme est folie,

Que jamais pierre n'est parfaitement polie.

Qui place la nature par-delà toutes choses

En acceptant l'épine pourvu qu'il y ait la rose

Et qui veut voir l'Eglise un peu se rappeler

Aux bons soins d'Epicure et puis de Rabelais.

« Sapere aude » - Ose savoir - dit-il

Jamais une maxime ne fut aussi subtile.

Nulle science n'a le droit d'être éternelle

Et un savant se doit d'aimer les ritournelles.

Tout est dans les étoiles, tout est en mouvement,

Copernic, Galilée brillez au firmament!

« Je pense donc je suis » vieux Descartes as-tu dit ;

« J'y pense donc j'y vais » te répond Gassendi !



Oui, je suis un disciple de cet esprit ad hoc.

C'est mon maître à penser, mon frère en langue d'oc

S'il vit le jour à Digne, ce n'est pas par hasard

C'est avec dignité qu'il mêle en son bazar

Les fruits de la science et les fruits défendus.

S'il y eut un humain pour qui j'aurais vendu

Mon âme et aux enfers bravé les incendies

C'est bien notre cher Pierre Gassend dit Gassendi !





Page précédente Page suivante


FRANCE


  Auteur

M. Du Montay



  Lien(s)

»  Dialogus2


Publié le 06 / 01 / 2007.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.