Dimanche 23 juillet 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !



Sur scènes et sur écrans

2001 - Jean-Claude Frison

Théâtre du Parc - Bruxelles

En 1980, au Théâtre National de Belgique, Jean-Claude Frison était un Cyrano éclairé, jouant un gascon aux mille facettes dans une scénographie très poétique signée Bernard de Coster. Vingt ans plus tard, il reprend le rôle, dirigé cette fois par Yves Larec.


L'avis d'un critique, Roger Simons

Jean-Claude Frison a pris quelques cheveux gris mais il joue avec beaucoup de panache et d'émotion qui se traduit dès sa première scène avec Roxane dans la rôtisserie des poètes, chez Ragueneau. Une émotion plus dense encore dans la fameuse scène du balcon - là où il souffle - dans le sens littéral du terme - ses cris d'amour à Roxane, par le truchement de Christian. Damien Gillard est un magnifique et viril Christian de Neuvillette - à qui l'on a souvent donné des allures d'homosexuel. Laurence d'Amelio une très belle Roxane , une femme, une vraie et pas sotte du tout, sans une chevelure blonde.



Jean-Claude Frison, l'un de nos plus brillants comédiens , se sent parfaitement à l'aise dans les habits et les sentiments de l'illustre Cyrano. II fait passer remarquablement les tirades à "rallonges?, morceaux de bravoure et de conservatoire pour les comédiens en herbe. Il évite le pathos et le ton grandiloquent. A souligner également que ce sympathique et talentueux comédien - musicien dans l'âme et dans l'érudition , s'est chargé du choix de la sélection musicale du spectacle.



Ils sont près de quarante comédiens en scène... On ne peut qu'en remercier Yves Larec, non seulement directeur du théâtre mais aussi le metteur en scène. .Il a maîtrisé magnifiquement ses acteurs et adopté un ton sincère en évitant l'écueil de mettre en exergue les moments-clés de la pièce. Comme ce fut souvent le cas.



Thierry Bosquet a conçu le décor , astucieux et transformable en un tour de mains, et dans le silence. Un défi avec un plateau qui ne mesure que 6 mètres de profondeur. Les combats du quatrième acte , le siège d'Arras, sont bien réglés par Jacques Cappelle.





Un souvenir du metteur en scène, Yves Larec

Cyrano a occupé régulièrement les affiches des théâtres les plus prestigieux, a été inscrit au répertoire de la Comédie Française qui en a conservé jalousement le privilège jusqu'à ce que la pièce entre dans le domaine public. Une exception toutefois en langue française : le Théâtre Royal du Parc représentait la pièce tous les deux ans, en alternance avec L'aiglon, au cours de la direction d'Oscar Lejeune, soit dans les années cinquante.

Tout débutant, j'ai donc bu mon bourgogne à l'hôtel de Bourgogne, dégusté des pâtisseries chez Ragueneau et combattu au siège d'Arras. Le rôle titulaire était toujours interprété par un des principaux sociétaires du Français : Escande, Weber, Deiber? des Maîtres !





Critiques en herbe, des élèves d'une classe de 4è



Le décor où évoluent les artistes est le reflet de ce qu'étaient les parterres et les estrades du théâtre d'autrefois. Il est visible que tous les comédiens se sont investi dans leur rôle. Jean-Claude Frison campe un Cyrano surprenant de poésie et de fougue. L'histoire est toujours aussi captivante avec ces moments drôles, tristes ou très poétiques. Elle fait rêver.

Guillaume Vanham



La pièce est aussi un plaisir pour les yeux, grâce à ses nombreux et splendides costumes d'époque et aux décors qui changent à chaque acte, et qui sont de plus en plus majestueux au fur et à mesure du spectacle. Thierry Bosquet est parvenu, par son talent, à nous fasciner et à nous plonger dans l'univers de Cyrano.

Les acteurs principaux correspondent admirablement bien aux personnages. Jean-Claude Frison incarne parfaitement Cyrano, il parvient à nous communiquer l'émotion, la tendresse, l'humour du personnage. Dans le rôle de Roxane, Laurence D'Amelio, une belle femme, nous fait incontestablement partager son sentiment amoureux. Damien Gillard est un magnifique Christian dont la timidité trouve sa place dans le spectacle. Par l ?énergie de l'ensemble de la troupe, ces quatre heures de spectacle étaient remplies d'action, d'émotion, d'humour, de cris, de peine?

Catherine Le Bon



Cyrano de Bergerac, qui ne connaît son courage, son aisance à combattre, à composer des vers et son nez?? Jean-Claude Frison joue un Cyrano impressionnant, intrépide et, je dirais même, attachant ; le public a envie que Roxane l'aime, qu'elle le voie comme il le voit. Les décors de Thierry Bousquet étaient tout simplement magnifiques, de la boutique de Ragueneau au champ de bataille des Cadets de Gascogne, tout était superbe et vraiment imposant. Le réalisme du décor nous aidait à entrer dans l'univers de l'histoire? Tout simplement grandiose. Seulement, la pièce était un peu longue et Cyrano mettait du temps à mourir à la fin ; sinon c'était une belle pièce qui m'a permis de découvrir l'écrivain E.Rostand ainsi qu'un grand comédien belge, Jean-Claude Frison.

Anaïs Cornu





Mise en scène: Yves Larec

Assistante: France Gilmont

Décors et costumes: Thierry Bosquet



Avec:

Jean-Claude Frison, Cyrano

Laurence D'Amélio, Roxane

Damien Gillard, Christian de Neuvillette

Robert Guilmard, Comte de Guiche

Daniel Hanssens, Ragueneau

Robert Roanne, Le Bret

Quarante comédiens se partagent la petite centaine de rôles. Cyrano, c'est donc plus de cent costumes. C'est aussi cinq décors, des douzaines d'accessoires, une équipe technique très importante pour assumer le tout.





Page précédente Page suivante


BELGIQUE


  Galerie
















  Lien(s)

»  En savoir plus avec Bruxellons.net


Publié le 17 / 04 / 2005.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.