Samedi 25 mars 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Calderon reçoit Cyrano

Traduction du poème de Rubén Darío




C'est ici que Cyrano, d'un seul bond, franchit

Les Pyrénées. Cyrano est ici chez lui.

L'Espagne, pays où le sang est vin et feu

Où partout l'on découvre châteaux merveilleux,

Où Murillos voit dans ses tableaux fleurir les roses

Où résonneront toujours les vers et la prose

De Quevedo, auteur bien connu des gascons

T'accueille, oh ! Cyrano, et t'aime avec passion.

Bergerac est allé sur la lune ; mais avant

Cervantes rêva d'y envoyer un géant,

Un lunatique, un fou, un doux rêveur, enfin,

Qui parmi les étoiles erre encore, sans fin.

Cyrano connaît cette aventure ; il l'a lue

Et « se découvre au nom de cet hurluberlu »...

Il sait bien, ce gascon à l'âme folle et entière

Que la terre de Don Quichotte est aussi sa terre.

Oui, le nez du Gascon est forcément ravi

De humer les doux parfums de l'Andalousie.

Son épée, qu'avec fougue toujours il dégaine

Au pays des chevaliers scintille sereine.

Bienvenue, Bergerac ! Bienvenue ! La Castille

T'admire. Ton âme comme ton épée brille

Au soleil qui jamais ne se couche en ces lieux.

Ton nez et ton panache seront toujours chez eux

Dans la contrée des duels et celle des chansons.

Tu es l'hôte le plus noble de Calderon.

Maria Roxana saura te démontrer

Que les roses d'Espagne savent aussi embaumer ;

Vois ses grâces suprêmes, et ses sourires uniques

Ses regards, astres vêtus de noires tuniques

Entends la lyre vibrer dans sa langue sonore

Ta Roxane espagnole n'est-elle plus belle encore ?



© Faustina Fiore





Page précédente Page suivante


FRANCE


  Auteur

Faustina Fiore

Faustina Fiore
Traductrice et adaptatrice
Lui écrire


  Lien(s)

»  Texte original


Publié le 04 / 02 / 2007.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.