Samedi 25 mars 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Cyrano le Magnifique

Quand notre héros se glisse dans les pages de Marie Berré

Auteur de plusieurs romans et pièces de théâtre, cet auteur belge ne peut résister à laisser entrer Cyrano dans ses propres œuvres.


Comment ne pas éprouver le désir et le besoin de parler encore, toujours et partout, de Cyrano ?  Du panache dont se pare l’homme, Savinien de Cyrano de Bergerac, et de sa magistrale incarnation au théâtre, sous la plume inspirée d’Edmond Rostand.  De ses qualités de cœur et d’esprit. D'où leur intervention dans mes écrits.


Ici, dans Le secret de Zeus, évoquant Dionysos obligeant Héphaïstos à libérer Héra du trône où il l’avait enchaînée, alors qu’elle le poursuit depuis sa naissance d’une vengeance inextinguible : « Là ou Arès, son frère guerrier, aurait brandi la vengeance, lui joue au panache. Éphémère feu de bengale qui embrase la liberté. Un jour un homme dira : c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ». Assurément un familier des dieux. »


Là, dans Poker menteur, au moment où l’héroïne, menacée de mort, convie un allié à la rescousse : « Son nom lui vient aussitôt aux lèvres. Cyrano, le magnifique ! Chaque matin, quand elle émergera du sommeil, à l’instant précis où son estomac, complice de sa mémoire, se crispera d’inquiétude, sa toute première pensée sera pour lui qui, touché à mort dans un guet-apens, pour ne pas faire attendre la belle Roxane, avait renvoyé la fâcheuse qui l’importunait, la priant de repasser dans une heure.

Et encore, dans la dernière scène de Madame la Ministre. Alexandra David-Néel et Cyrano se retrouvent, face à face, devisant dans l’attente de celle qui les a conviés :

Cyrano. … il est vrai que, tibétologue et exploratrice jusqu’à l’âge de soixante dix-sept ans, votre nom est l’un des plus mémorables de notre civilisation.

Alexandra. Quand le destin vous accorde cent un ans de vie !

Cyrano. En ce qui me concerne, il s’est montré plus radin, trente-six petites années, et je vous envie.

Alexandra. Vous auriez tort, mon cher Cyrano. Vous triomphez dans les théâtres du monde entier.

Cyrano. C’est la légende d’un mousquetaire qui n’est pas moi.

Alexandra. Allons donc, celui-là est assurément l’un de vous. L’un des êtres multiples que Philippine estime en vous. Philosophe, polémiste, dramaturge, romancier. Vous avez mené la vie passionnée d’un aventurier de l’imaginaire. N’avez-vous pas visité l’Autre Monde ? La Lune, les États et Empires du Soleil ? Où l’on saluait le voyageur  par ces mots : Songez à librement vivre.

Cyrano. Cela même que vous aimiez à répéter avec d’autres mots …

Alexandra.  Soyez à vous-même votre propre flambeau et votre propre recours …

Philippine (entre). J’en ai soupé pour ce soir des rapports entre dominants et dominés. Cyrano, emmenez-moi dans votre vaisseau de cristal. Vous qui savez comment cueillir des roses parmi les épines, choisir des perles dans le limon et tirer de l’ambre du sable…

Depuis plus d’un siècle, les vers d’Edmond Rostand et la voix de Cyrano enchantent les spectateurs de théâtre. Instants incomparables où l’éphémère s’irise d’éternité. Depuis plus d’un siècle et pour longtemps …

© Marie Berré Membre de l’Association des Écrivains Belges de Langue Française et du Service du Livre Luxembourgeois.


  • Les Sept papillons, roman, Éditions Lux, Avin, 2000


  • Alchimies, théâtre, Éditions Lux, Avin, 2000. Cette pièce a été donnée en lecture spectacle au Théâtre Royal du Parc à Bruxelles le 30 mai 2006, avec Emmanuel De Koninck, Steve Driesen, Philippe Résimont et Ana Rodriguez, dans une mise en espace de Jasmina Douieb.

  • Le Secret de Zeus, roman, Éditions Lux, Avin, 2002

  • Madame la Ministre, théâtre, non publié

  • Poker menteur, roman, Éditions Amalthée, Nantes, 2006

  • Hélène de Troie 2, théâtre, non publié

  • La Place des souvenirs, théâtre, non publié. En collaboration avec René Régordane. Cette pièce, écrite sur commande pour le Centre Culturel du Brabant Wallon dans le cadre du projet "Passeurs de Mémoire", Reflets d’une mémoire ouvrière de l’ouest du Brabant wallon, a été jouée dans les Forges de Clabecq/Belgique les 29 et 30 avril 2006 et ensuite au Centre Culturel de Rebecq/ Belgique les 4 et 5 novembre 2006

  • Piazza della memoria, théâtre, non publié. Traduction italienne de La Place des souvenirs. En collaboration avec Didier Brancart. Cette pièce a été jouée à Court Saint-Etienne/Belgique, en version bilingue français/italien, le 1er février 2008

  • Roman en cours d'écriture : Les Miroirs de Bomarzo


 





Page précédente Page suivante


FRANCE


  Auteur

Marie Berré

Marie Berré



Publié le 30 / 03 / 2010.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.