Lundi 24 avril 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !



Sur scènes et sur écrans

2001 - Xavier Gallais

Nice - Centre National Dramatique

Une mise en scène de Jacques Weber. Le spectacle sera repris ensuite en région parisienne ainsi qu'à Saint-Etienne au théâtre Jean Dasté.


Un texte signé Jacques Weber, paru dans le programme du spectacle



Bien avant que Rostand ne lui tisse l'étoffe du héros, Cyrano est au XVIIè siècle un homme de liberté et de lumière avant l'heure, hors-la-loi, immigré sur la terre : sa patrie est la lune ; il provoque, bataille, boit et écrit.



La pièce rencontre rarement le jour, toujours entre chien net loup, tout se passe au crépuscule ou à l'aube ; comme si Cyrano était interdit de vivre, comme si sa vie ne fut qu'une folle bouffée, qu'un cri unique, une joie fauve, une douleur sauvage, une grande nuit blanche, une aube noire. C'est sans doute la conscience d'une vie brève qui donne à Cyrano cette sensation espiègle, enfantine, une urgence à tout dire, à tout sonner, un trop plein.



Rostand a inventé le ?E. T. du XIX ème siècle?, un mélange de monstre et d'humain, figure de fantasmes de régression, de transgression aussi, à l'angle de la nostalgie des temps légendaires et le refus de la banalité du rationnel ; comme Spielberg, Rostand a le génie de l'adolescence ; par son prisme, il réconcilie tous les publics, en nous mettant tous en culottes courtes. E.T. et Cyrano viennent de la lune, ?le grand doigt pointe son nez?.



Et puis il y a cet amour fou, né, lui aussi, des souvenirs d'enfants, lointain, illusoire, forcément impossible, enfoui dans une tête au vilain nez, un amour qui cherche son corps et qui ne sera plus qu'une voix dans la nuit. Roxane au cinquième acte se souvient-elle des mots ? Cyrano les lui rappelle... elle n'évoquera qu'une voix.



Loin de son piédestal patriotico-romantique, le succès de Cyrano ne doit pas être celui du sentimentalisme mou et de la nostalgie poisseuse mais plutôt celui qui, en un personnage, propose la transgression fascinante d'un Don Juan ou la compassion d'un Quasimodo ; un succès issu du curieux mélange d'une lucidité totale, d'un emploi systématique de toutes les ficelles du théâtre et d'une inadéquation endémique à tout conformisme. Enfin, un consensus qui réconcilie en chacun de nous la nécessité d'être citoyen et le désir du hors-la-loi.





Jacques Weber et Cyrano

En 1983, il interprète Cyrano dans la mise en scène de Jérôme Savary. Il le joue plus de trois cents fois, et en tire un livre de souvenir et de réflexions A vue de nez, titre qu'il reprendra en 2005 pour un spectacle où il évoque son vieil ami Cyrano.



En 1989, il interprète De Guiche dans le film de Jean-Paul Rappeneau. Il y campe un De Guiche étonnant, tout à fait nouveau, et remporte le César du Meilleur second rôle.



En 2001 donc, il met en scène Cyrano de Bergerac avec une troupe de jeunes comédiens : « Après Coquelin qui crée le rôle alors qu'il a 50 ans, on a toujours pris l'habitude de prendre un vieil acteur (presque toujours ! NDLR). Or Cyrano est un libertaire, un pamphlétaire, un rebelle beaucoup plus proche de la réalité qu'on veut bien l'imaginer. Il a 22 ans quand il invective Montfleury et 36 lorsqu'il meurt. Je voulais retrouver la rythmique mélodramatique de la vie, loin d'un romantisme qui n'a pas lieu d'être ».





Page précédente Page suivante


FRANCE


  Galerie




  Lien(s)

»  Source

»  Dossier de presse


Publié le 06 / 05 / 2005.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.