Mardi 18 juin 2019

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !



Bibliographie

Trier les livres par :   année  |  auteur  |  titre



2000 - Cyrano, né Bergerac

Auteur : Suffran Michel
Editeur : Compagnie Théâtrale du Mirail

Exemplaire n° 322 d'une édition limitée à 1000.

Texte de présentation

Deux siècles et demi-après son obscure fin, le tumultueux génie de Rostand recueille ce jeune mort (en définitive, il n'aura passé sur notre satellite de la Lune qu'à peine trente-six ans !). Sauvé Cyrano ? Pas sûr. La légende a dévoré le personnage. L'éclatante lumière où se pavane son double victorieux nous le dérobe plus sûrement encore que le crépuscule des bibliothèque où naguère, il se tapissait, ce désespéré lucide et frondeur, ce subversif blessé : le "vrai" Cyrano. Mais encore et toujours à l'écart.

2010 - Cyrano, ou la maladie de la gloire

Auteur : Coustreil Isabelle

Editions : Triartis, collection "Scènes intempestives"

Genre : Théâtre

Edmond Rostand, partageant ses rêves de grandeur avec sa femme Rosemonde, était impatient de devenir un auteur reconnu. Le 27 décembre 1897, il atteint enfin la gloire espérée : sa pièce Cyrano de Bergerac triomphe sur la scène du théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris. Mais voilà. Cyrano efface son créateur et le dépasse. Et Edmond Rostand souffre. Sera-t-il jusqu'à sa mort et pour la postérité condamné à n'être que « l'auteur de Cyrano ? »

Comment trouver l'inspiration ? Quel nouveau sujet choisir ? Que lui restera-t-il encore à écrire pour rester à la hauteur d'une telle réputation acquise à 29 ans ? Fondé sur les correspondances d'Edmond Rostand et de Rosemonde Gérard, sa femme et collaboratrice pendant les vingt premières années de sa création littéraire, ainsi que sur les journaux intimes, biographies et chroniques de l'époque, Cyrano la maladie de gloire trace un portrait sensible et flamboyant du grand auteur et de son double.


1921 - Discours de réception à l'académie française

Auteur : Bédier Joseph
Editeur : Eugène Fasquelle

Hommage à Edmond Rostand, son prédécesseur au fauteuil n° 31 du quai Conti, prononcé le 3 novembre 1921.

1903 - Discours de réception à l'Académie française

Auteur : Rostand Edmond
Editeur : Eugène Fasquelle

Hommage à Henri de Bornier, son prédécesseur au fauteuil n° 31 du quai Conti, prononcé le 4 juin 1903.

2018 - Edmond

Auteur : Michalik Alexis et Chemineau Léonard (dessin)

Editeur : "Rue de Sèvres"

Un bel album, un beau récit, de beaux dessins... Une jolie BD à lire comme une fiction car Alexis Michalik a fait à Rostand ce que Rostand a fait au vrai Cyrano, ou encore Dumas à d'Artagnan. S'appuyant sur une histoire réelle, l'auteur s'amuse avec elle, invente nombres de situations, en détourne d'autres, qui ne sont pas du tout conformes à la réalité. C'est la liberté de l'auteur - qu'on ne le lui conteste pas - mais que l'on ne lise pas cette BD, que l'on n'assiste pas à la pièce au théâtre ou au film au cinéma, en pensant assister à la véritable aventure extraordinaire de Cyrano, principalement pour ce qui concerne l'inspiration d'Edmond Rostand et le rôle de sa femme, Rosemonde Gérard. "Edmond" reste cependant une superbe pièce, une très beau film, et une BD sympathique.


1968 - Edmond Rostand

Auteur : Ripert Emile

Editions Hachette

Nombreuses illustrations de la collection Hachette


1935 - Edmond Rostand

Auteur : Gérard Rosemonde
Editeur : Bibliothèque Charpentier Fasquelle Editeurs

L'intégrale du fameux texte : "Pourquoi ce grand rideau rouge ne cesse-t-il de se relever ? Pourquoi ces mains ne cessent-elles d'applaudir ? Pourquoi ces bravos, ces rappels, ces cris ? Pourquoi tous les visages semblent-ils transfigurés par des larmes et des sourires ?...

1910 - Edmond Rostand

Auteur : Haugmard Louis
Editeur : E. Sansot @ Cie

Biographie critique suivie d'opinions, d'un autographe (Chantecler) et d'une bibliographie. Portrait-frontispice d'après une photographie de H. Manuel.

2018 - Edmond Rostand 1868-1918

Auteur : Forrier Michel

Editeur : Editions Gascogne

A travers cet ouvrage abondamment illustré, Michel Forrier nous invite à découvrir la vie extraordinaire et tourmentée du poète et dramaturge Edmond Rostand. Né à Marseille le 1er avril 1868, il fut dès sa plus tendre enfance bercé par les vers que composait son père, l’économiste Eugène Rostand.

Bien qu’il passa les vingt premiers été de sa jeunesse à Luchon, à rêver de choses transparentes, c’est à Paris qu’il rencontra la gloire, à l’âge de 29 ans, le 28 décembre 1897, avec Cyrano de Bergerac, une comédie héroïque en cinq actes, en vers. Fuyant la notoriété, et malgré la bienveillance de son épouse, la poétesse Rosemonde Gérard, il se laissa gagner par la mélancolie.

En 1900, après avoir été atteint d’une pneumonie au moment des représentations de sa pièce l’Aiglon, il se réfugia au Pays Basque où il fit bâtir la Villa Arnaga et écrivit Chantecler. A partir de 1914, la disparition au champ d’honneur de toute une génération qui se nourrissait de son idéal de bravoure, d’enthousiasme, de fierté d’être et de joie d’admirer, ruina ses rêves. Victime de l’épidémie de grippe espagnole, il s’éteignit à Paris le 2 décembre 1918, vint-et-un jours après l’Armistice.

Chercher et spécialiste de la vie et de l’œuvre des membres de la famille Rostand, Michel Forrier est Chevalier de l’Ordre National des Arts et Lettres.


2017 - Edmond Rostand dans la Grande Guerre

Auteur : Forrier Michel

Editions Gascogne - 456 pages

Bien qu’il fût hostile à la guerre, comme bon nombre d’écrivains, Edmond Rostand adhéra au message d’union nationale. Avec originalité, il se mit à clamer son amour du sol natal, sa foi dans le triomphe des sentiments de lumière. Il participa à sa façon à la lutte en faisant l’éloge de ceux qui dans la boue, le froid et les privations, s’élevaient contre les idées dévastatrices d’un ennemi impitoyable qui tuait, à la seule fin de soumettre les vivants.

 

Edmond Rostand dans la Grande Guerre se présente sous une forme chronologique où l’on suit au jour le jour Edmond Rostand et sa famille à travers les événements militaires, politiques, mondains, artistiques et littéraires, tant à Paris qu’au Pays basque, lors de ses séjours à Arnaga.

 

Un livre passionnant, à la fois sur Edmond Rostand mais aussi sur la Grande Guerre.

 

Une passionnante chronique des quatre dernières années de notre poète national.

 

Commander ce livre


1997 - Edmond Rostand ou le baiser de la gloire

Auteur : Margerie Caroline de
Editeur : Grasset
Ouvrage comportant un cahier photos

Texte de présentation

Avec Cyrano de Bergerac, représenté pour la première fois le 27 décembre 1897, Edmond Rostand offrit au répertoire du théâtre français son héros le plus illustre.

Depuis, Cyrano n’en finit pas de revivre chaque soir à travers le monde, et son panache incarne désormais l’esprit français. Mais qui, au fond, connaît vraiment la vie du jeune homme de vingt-neuf ans qui, en écrivant ce chef-d’œuvre, allait recevoir le « baiser de la gloire » ?

C’est au récit de cette vie, savoureuse et vibrante, que s’attache l’ouvrage de Caroline de Margerie. A Edmond Rostand, elle offre ici toute sa verve, sa sympathie, son érudition – nourrie aux meilleures sources. Caroline de Marjorie a eu accès à des documents inédits, à des archives familiales, à des photos jusque-là inconnues, aux confidences des intimes, à des correspondances très privées...

Mieux qu’une biographie, cet ouvrage restitue ainsi tout le souffle d’une existence emportée dans son fastueux tourbillon. Le père de Cyrano y apparaît, tel qu’en lui-même, entouré de ses acteurs, de ses amis, de ses amours. Avec lui, nous embarquons pour une aventure somptueuse et tragique à travers une Belle Epoque qui se croyait éternelle, et qui s’acheva dans l’apocalypse.

2003 - Edmond Rostand, écrivain imaginaire

Auteur : Manuel Jean-Baptiste
Editions : Atlantica
 
Faut-il aimer Edmond Rostand ?
 
La question peut paraître étrange, voire scandaleuse tant son mérite semble acquis et son succès jamais démenti depuis maintenant plus d'un siècle. Depuis 1897 précisément, année de la création de son oeuvre majeure, Cyrano de Bergerac, ouvre si retentissante qu'elle éclipse les autres, qu'elle en oblitère aussi l'image même de son créateur ou, en tout cas, qu'elle en donne une idée fausse au point qu'on pourrait se demander si Edmond Rostand a vraiment existé et s'il n'est pas une création de son oeuvre.
 
Pour comprendre Edmond Rostand et pour être sensible à son théâtre, il semble qu'il faille oublier les étiquettes faciles, parfois injustes que l'on colle sur tel ou tel auteur.

De quoi s'agit-il ? D'appréhender Rostand par le biais de ses créations qui rendent compte d'une psychologie peut-être méconnue, et susciter l'envie de mieux connaître les autres personnages de ce théâtre d'une grande variété et d'une grande cohérence qu'on pourrait rassembler sous le dénominatif de la famille Cyrano, c'est l'ambition de cet essai. Car n'oublions pas qu'un auteur de théâtre n'est vivant que si ses personnages sont nos contemporains. C'est à ce moment qu'on peut l'aimer pour ses qualités, ses faiblesses, et tout simplement pour son humanité.

 


2018 - Edmond Rostand, l'homme qui voulait bien faire

Auteur : Taillandier François

Editions de l'Observatoire

À la veille de la Grande Guerre, Edmond Rostand est une superstar. Il a connu une ascension fulgurante, à moins de 30 ans, après le triomphe inouï de son Cyrano de Bergerac. Propulsé au cœur des mondanités du Paris de la Belle Epoque, élevé au rang de plume nationale, représenté dans le monde entier, il jouit d’un prestige sans égal. Pourtant, il semble toujours avoir voulu fuir secrètement son rôle public, dans sa retraite basque au plus loin de Paris, dans un amour tardif et passionné, et aussi dans une continuelle dépression. Il prédira sa mort, conscient peut-être que la guerre met fin à une époque et qu’il sombre avec elle. La jeune génération littéraire l’oubliera bien vite. Ce sont les failles de ce poète doutant perpétuellement de lui-même, qui connut trop tôt la gloire et s’y brûla les ailes, qu’évoque François Taillandier, nous invitant à partager une fascination et une complicité qu’il éprouve depuis longtemps.Romancier, François Taillandier est notamment l’auteur de Anielka (Grand Prix du roman de l’Académie française) et de La Grande Intrigue, une suite romanesque en cinq volumes. Il a également publié plusieurs essais biographiques sur Balzac, Jorge Luis Borges et Louis Aragon.

 

Commander à la FNAC


2009 - Edmond Rostand, le Cyrano de Marseille

Auteur : Roumel Pierre
 
Editions Autres Temps

Tout est parti d'une aventure, un rien culottée en cette fin de dix-neuvième siècle. Celle d'un groupe de lycéens marseillais fraîchement convertis en poésie, amoureux de l'alexandrin. La Muse Gueule était née.

À peine lancé, le cercle tourna rond. Inspirateur désigné de ces travaux d'élèves, Edmond Rostand continuera, quelque quinze ans après sa mort, par la pensée et à titre posthume, de nourrir chez les poètes en herbe les plus nobles ambitions.

Voilà comment notre jeune Rastignac sera un jour amené à prendre son envol, désertant le cocon du 14 de la rue Montaux (qui porte aujourd'hui son nom) pour gagner sans plus tarder les mirages de la capitale. De la Seine à la scène, de Cyrano à L'Aiglon et Chantecler, de Sarah Bernhardt à Anna, Simone et autre Mary Marquet, Edmond Rostand les aimera toutes ; le temps d'épouser la poétesse Rosemonde Gérard et de lui faire deux enfants, Maurice et Jean (le chasseur de grenouilles). Le temps de multiplier les coups de théâtre et de mettre Paris à ses pieds de nez. Juste l'espace d'un alexandrin. Avant de mourir de la grippe espagnole. Au bout d'un demi-siècle de vie. Celle d'un héros.

1986 - Edmond Rostand, le panache de la gloire

Auteur : Andry Marc
Editeur : Plon

Texte de présentation

En une soirée, Edmond Rostand devient,, grâce à Cyrano le roi de la Belle Epoque. Il n’a que vingt-neuf ans.

Sa vie et ses amours demeurent mal connues. La tendre Rosemonde Gérard, la première, tombe amoureuse de ce jeune Marseillais lancé à la conquête de Paris. Sa fantastique réussite, il la doit aussi à Sarah Bernhardt. Le poète et son interprète connaîtront une liaison passionnée et c’est elle qui créera l’Aiglon avec une fougue sublime.

La comédienne Simone sera éblouie, à son tour,par l’auteur de Chantecler. Et, plus tard, Anna de Noailles, géniale et baroque, Marie Marquet, débutante émerveillée. Autour de lui revivent ces acteurs que Cocteau a nommé “les monstres sacrés” : Lucien Guitry, Coquelin, de Max, Le Bargy.

En 1900, Edmond Rostand est un dieu. Il habite un somptueux ermitage à Cambo mais ne vit que dans la fièvre du théâtre.

Cette biographie, pleine de charme, nous le ressuscite dans tout l’éclat de son triomphe.



1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14

© 2005-2019 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.