Vendredi 26 mai 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Cyrano au cinéma

Tour d'horizon des salles obscures

De toutes les Å“uvres d'Edmond Rostand, c’est Cyrano de Bergerac qui connut le plus grand nombre d’adaptations à l’écran. Tentative pour toutes les retrouver.


¸Dès 1900, Clément Maurice réalise un CYRANO DE BERGERAC interprété par le créateur du rôle au théâtre, Coquelin aîné.

C’est probablement le premier film en couleurs et parlant (durée 2'20). Filmé pour le Photo-Cinéma-Théâtre de l'Exposition universelle de 1900, le son était enregistré sur un cylindre, et la synchronisation avec l'image dépendait du bon vouloir du projectionniste !




Suivent diverses versions de la pièce pour le cinéma : 

1909 CIRANO DE BERGERAC (Ernesto Maria Pasquali)



1909 CYRANO DE BERGERAC (Jean Durand)



1910 CYRANO ET D’ASSOUCY (Albert Capellani)



¸1911 LES AVENTURES DE CYRANO DE BERGERAC
(Prod. SCAGL)
La réalisation est généralement attribuée à Albert Capellani, avec un scénario de Léon Guillot de Saix. Cependant, l'affiche de notre collection semble indiquer que le réalisateur est bien Guillot de Saix.

Les comédiens sont Emile Milio en Cyrano, Andrée Pascal en Magdeleine, et deux autres comédiens dans des rôles ne correspondant pas à ceux de la pièces : Paul Capellani en Raoul de Brienne et Henri Etiévant en chevalier Lafietti. Le film sort à l'Omnia-Pathé de Paris du 12 au 24 janvier 1912.

Les Annales de Foréziennes indiquent qu'il est sorti à Saint-Etienne le 26 avril 1912 sous le titre Scènes de comédie de M. Guillot de Saix. "L'évocation d'un nom pareil (Cyrano) ainsi que celui de ses interprètes, suffisent à eux seuls à attirer les amateurs de cinéma, et ils sont nombreux."

 

¸1923 CYRANO DE BERGERAC (Cirano di Bergerac, Augusto Genina) avec Pierre Magnier, Alex Bernard, Linda Moglia, Angelo Ferrari.

Il faut en effet attendre 1923 pour que l’Italien Augusto Genina réalise une première version intégrale, avec Pierre Magnier donc, fidèle incarnation du rôle sur les planches. La critique est élogieuse, notamment Émile Vuillermoz qui voit dans le film “une simple illustration de la pièce, comme une belle édition illustrée traitée par un artiste de haute valeur” (In Le Temps, 3 novembre 1923).




¸1945 CYRANO DE BERGERAC (Fernand Rivers)

En 1945, c’est à Fernand Rivers, tout à la fois producteur et réalisateur, que revient le privilège de faire parler pour la première fois Cyrano sur un écran de cinéma.
Sa version, fidèle aux vers de Rostand, est interprétée par un Claude Dauphin inattendu.




·1950 CYRANO DE BERGERAC (Michael Gordon)

Cinq ans après Claude Dauphin,
José Ferrer donne toute la mesure du rôle, panache et mélancolie mêlés, dans une version yankee, signée Michael Gordon.

 

Suit une version japonaise de la pièce :

·1959 SAMOURAI SAGA

Titre original : ARU KENGO NO SHOGAI (Hiroshi Inagaki)
Réalisation : Hiroshi Inagaki

Auteurs & scénaristes : Hiroshi Inagaki et Edmond Rostand (d'après sa pièce Cyrano de Bergerac)

Avec : Toshirô Mifune (Heihachirô Komaki), Akira Takarada (Jutaro Karibe), Yôko Tsukasa (Lady Ochii alias la Princesse Chiyo), Seizaburô Kawazu (Nagashima), Kamatari Fujiwara (Rakuzo le vendeur de saké), Akihiko Hirata (Akaboshi), Eiko Miyoshi (Okuni), Keiko Awaji (Nanae), Haruo Tanaka , Kichijiro Ueda.

 



·Trois variations

D’autres cinéastes se sont amusés à des variations autour de l’œuvre.

 


  •  1962 CYRANO ET D’ARTAGNAN (Abel Gance)

  • Avec CYRANO ET D’ARTAGNAN, Abel Gance imagine une rencontre au sommet de ces deux héros du film de cape et d’épée.


  •  Dans PROMIS… JURÉ, (1987),

  • Jacques Monnet conte les déboires, en pleine seconde guerre mondiale, d’un jeune garçon affublé d’un trop long nez.



    • 1987 ROXANNE (Fred Schepisi)


    La même année, ROXANNE prouve l’éternité du mythe de Cyrano. Transposé dans l’Amérique contemporaine, Cyrano est devenu un capitaine de pompiers au long nez (Steve Martin), amoureux de la belle Roxanne (Daryl Hannah) qui n’a d’yeux que pour un jeune sapeur aussi bête que beau !

·1990 CYRANO DE BERGERAC (Jean-Paul Rappeneau)

Enfin, dans la lignée des adaptations fidèles, c’est la version de Jean-Paul Rappeneau, avec un Gérard Depardieu à la fois tendre et mélancolique qui fait désormais référence.


 


 





Page précédente Page suivante


FRANCE


  Auteur

 Thomas SERTILLANGES

Thomas SERTILLANGES

Lui écrire


  Galerie


















Publié le 27 / 11 / 2009.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.